Index ¦ Archives ¦ RSS

La Manif pour Tous et la loi de Poe

Dans nos écoles primaires, l’Éducation Nationale a mis en place un programme appelé ABCD de l’école primaire dont le but affiché est de lutter contre les inégalités garçons / filles.

Sur le site de l’Éducation Nationale, on peut lire ce laius :

En primaire : l’ABCD de l’égalité

La création du programme "ABCD de l’égalité", qui s’adresse à l’ensemble des élèves de la grande section de maternelle au CM2 et à leurs enseignants, vise à déconstruire des stéréotypes de genre. Une documentation pédagogique, coproduite par le ministère des droits des femmes et le ministère de l’éducation nationale, sera mise à la disposition des enseignants sous forme physique et numérique. Cet outil pédagogique permettra de travailler sur les connaissances, les attitudes et les comportements des enseignants et des élèves en matière d’égalité filles-garçons et sera accompagné d’une formation. En cours d’élaboration, il sera expérimenté à la rentrée 2013 dans cinq académies et fera l’objet d’un protocole d’évaluation pour être généralisé dans toutes les écoles à la rentrée 2014.

Il va sans dire que les Manifs pour tous sont vent debout contre cette infâme campagne de déconstruction des inégalités entièrement naturelles et pas du tout socialement construites.

Et ils se sont armés d’images à télécharger sur leur site à imprimer en grand pour les manifestations.

Affiche "Touchez pas à nos stéréotypes de genre" argument épouvantail

Quand j’ai vu la première, sur facebook, j’ai cru que c’était une parodie. J’ai reconnu leur graphisme et typo habituels, et je me suis dit que quelqu’un s’était payé leur tronche sur le slogan.

Mais non, même pas. Voilà un bel exemple de la loi de Poe. À un haut niveau de bêtise, il est impossible de distinguer un discours idiot de sa parodie.

Affiche "Escargot" argument épouvantail

Une amie m’a parlé de celle-ci : attention, on veut faire de nos enfants, marqués en rose et bleu, des hermaphrodites sans genre, au secours. C’est un argument épouvantail classique : on présente une version déformée de la position à attaquer, pour la réfuter et prétendre avoir réfuté la position réelle de ses adversaires. Lutter contre les stéréotypes qui découragent les filles d’aller vers les mathématiques et les sciences par exemple, ce n’est pas vouloir faire d’elles des "escargots".

Affiche "Non merci, c’est pas leur genre" argument épouvantail

Quant à cette dernière, je l’ai trouvée en parcourant le kit du manifestant sur leur site, et c’est un bel exemple de fausse dichotomie : c’est soit la normalité à la "manif pour tous", soit on essaie de faire de nos enfants des travestis en puissance.

© Philippe Lemaire. Built using Pelican. Theme by Giulio Fidente on github.