Index ¦ Archives ¦ RSS

La Manif pour Tous

Ce week-end aurait été génial en tout point, avec neige, soleil, femme et enfant, s’il n’avait fallu subir à la radio les âneries débitées sans complexe par les participants à la “Manif pour tous” interrogées par les radios.

Je n’ai rien contre les homosexuels, mais…

  • il faut penser au bien être des enfants.
  • la famille c’est un homme et une femme.
  • ils peuvent déjà se marier… avec une personne du sexe opposé.
  • on ne va pas changer une institution éternelle telle que le mariage.
  • c’est la porte ouverte au mariage à 3, ou à la zoophilie."

On peut jouer à un jeu très simple : remplacer le thème du mariage homosexuel par celui du mariage inter-racial et reconstruire les arguments. Est-ce que le résultat parait raciste ? Essayons :

Je n’ai rien contre les Noirs, mais …

  • il faut penser au bien être des enfants qui naîtraient d’unions inter-raciales.
  • la famille c’est un homme blanc et une femme blanche, ou un homme noir et une femme noire.
  • les gens peuvent déjà se marier avec qui ils veulent, à partir du moment où ils sont de la même race.
  • on s’est toujours mariés entre personnes de la même race jusqu’à présent.
  • c’est la porte ouverte à la suppression de la race blanche par assimilation."

Ça vous paraît raciste ? Sans blague…

Faut-il vraiment déconstruire ces arguments un à un ?

Malheureusement, je n’ai pas entendu une seule analyse ou tentative de déconstruction de ces propos de la journée.

  1. Pensons au bien-être des enfants. Quoi de plus noble que de défendre le bien-être des enfants ? Les opposants au mariage homosexuels semblent vouloir nous faire croire que l’homoparentalité est une chose totalement inédite, une véritable expérience d’apprentis sorciers et qu’évidemment, un enfant élevé par deux hommes ou deux femmes manquera de quelque chose, sans jamais préciser quoi. Pourtant, l’homoparentalité n’est pas quelque chose de nouveau qui va soudain déferler sur notre société et "détruire la famille" dès que la loi sera votée. C’est une réalité depuis des décennies en Occident, et il s’avère que les scientifiques n’ont pas perdu leur temps pour étudier le phénomène. Résultat des courses, les enfants élevés par des couples homoparentaux s’en tirent aussi bien que les autres, et l’homosexualité des parents ne semble pas influencer l’orientation sexuelle des enfants. Allez, un petit article du Monde qui fait un bon résumé du sujet.
    Moralité, le principal frein au bien-être des enfants, c’est la bêtise des gens qui pensent les protéger en méprisant leurs parents et condamnant leur orientation sexuelle.
  2. La famille, c’est un homme et une femme. C’est naturel, voyons. L’homosexualité, ça n’est pas naturel. C’est l’argument fallacieux du naturalisme : si c’est naturel, c’est bien, sinon, c’est très mal ! L’argument ne vaut rien, mais le plus drôle est que ceux qui le tiennent sont de piètres naturalistes, car l’homosexualité animale est un phénomène courant et observé depuis longtemps.
  3. L’argument Boutin, à savoir que les homosexuels ont déjà les mêmes droits que les hétérosexuels car ils peuvent eux aussi se marier avec des personnes du sexe opposé, ne mérite pas la contradiction.
  4. L’institution éternelle du mariage et de la famille n’est pas si éternelle. C’est l’Église Catholique qui l’a établie dans la forme que l’on connaît, mais bien d’autres formes d’union et de familles ont existé avant et ailleurs. Il suffit de lire sa Bible, chose que peu de Catholiques font, pour y découvrir des formes exotiques de mariage et d’union, qui ne semblent pas déranger l’Éternel : polygamie, inceste, esclavage sexuel, j’en passe et des meilleurs.
  5. Ensuite ça sera au choix :

    • le mariage à 3 ou 4
    • le mariage avec mon chien
    • le mariage avec des enfants
    • la fin du monde

C’est un argument fallacieux bien connu sous le nom de l’argument de la pente savonneuse. C’est prétendre qu’une nouvelle loi aujourd’hui nous forcerait à mettre en œuvre une série de choses néfastes. Qu’il est impossible de tirer une ligne claire entre le mariage homosexuel et la polygamie ou la normalisation de la pédophilie dans ce cas précis. La ligne est claire pourtant : le mariage concerne deux adultes consentants.

Le mariage pour tous existe déjà dans des pays pas si éloignés, comme l’Espagne, et il me semble que la Famille™ n’a pas été détruite au sud des Pyrénées. Ça serait bien d’entendre un peu moins de conneries sur les ondes de temps en temps.

À bon entendeur, salut…

© Philippe Lemaire. Built using Pelican. Theme by Giulio Fidente on github.