Index ¦ Archives ¦ RSS

De l’attrait de la théorie du complot

Quelqu’un de très proche vient de basculer corps et âme dans le camp des "thruthers", les gens qui pensent que les attentats du 11 septembre 2001 font partie d’une gigantesque machination orchestrée par l’administration Bush et/ou l’OTAN.

9/11 Word Trade Center Attack

Au début, il est manifestement entré dans une phase où il a absorbé une grande quantité d’informations et de désinformations sur le sujet. Fort de son statut de nouveau converti, il s’est montré prosélyte et a essayé de rameuter ses amis et sa famille à sa nouvelle cause.

Les théories alternatives sur le 11 septembre ont apparement opéré un déclic en lui, il avait enfin compris comment le monde fonctionnait, il avait vu l’homme derrière le rideau, et aucune propagande journalistique, aucun argument des pro-VO (pro version officielle) ne pourrait le convaincre que les tours 1, 2 et 7 du World Trade Center n’étaient pas bourrées d’explosifs. Comment expliquer leur effondrement si "parfait", sinon.

Comme mes seuls contacts avec ce proche étaient par email, et que je ne voulais pas aller au clash, j’ai simplement exprimé mon scepticisme quant aux théories du complot du 11 septembre, sans pousser l’argumentation très loin. Après tout, bien que convaincu de l’absurdité des thèses alternatives, je n’avais pas pris le temps d’étudier les thèses des thruthers dans le détail, ni les déformations et arguments fallacieux allant avec, je ne voulais pas me lancer dans un débat sans m’être un minimum renseigné.

Très récemment, j’ai eu ce proche au téléphone et il était très agité, voulant m’embarquer sur ce sujet alors que je l’appelais pour autre chose, et il m’a exposé qu’il voulait montrer un dossier qu’il avait monté sur le 11 septembre à son boss. Il m’a même dit que s’il n’était pas entendu, il envisageait de faire une action plus risquée et visible, à l’image de la personne qui a écrit ae911 sur un tableau de Delacroix.

Je n’ai pas pu garder mon attitude jusque là plutôt neutre, et faute de meilleure stratégie, je lui suis rentré dans le lard en lui exprimant toute mon inquiétude à son sujet et tout le mal que je pensais de ses théories du complot.

La chose est en effet assez ridicule : il faudrait croire que le président George W. Bush, ayant pris ses fonctions 8 mois plus tôt, aurait mis en œuvre un complot contre son peuple, impliquant des dizaines de personnes, ne serait-ce que pour charger les tours d’explosifs. Ces dizaines de personnes, aucun témoin ne les a remarquées, pas plus que les charges explosives installées dans les tours. De plus, aucune d’entre elle n’a parlé et fait éclater au grand jour la conspiration. Elles ont sans doute été zigouillées sans exception, je ne vois que ça.

De plus, alors que les immeubles étaient bourrés d’explosifs pour faire s’effondrer les tours, les faire exploser en pleine journée n’était pas suffisant, il fallait faire plus spectaculaire, et envoyer des avions dessus. L’un ou l’autre de ces événements aurait sans doute suffit à lancer les États-Unis sur le sentier de la guerre contre le terrorisme, mais les deux à la fois, c’était vachement mieux pour les images à la télé. Bizarrement, Ben Laden, qui faisait partie du complot, n’a jamais balancé le morceau, alors qu’il était poursuivi par les services américains.

Tout ça n’est pas très sérieux, mais des personnes intelligentes comme ce proche peuvent se faire happer par ces théories. Il doit y avoir quelque chose de grisant à se dire qu’on a enfin compris un événement mieux que tout le monde, à se dire qu’on est une poignée de personnes éclairées qui ne se laisseront pas berner par la propagande des médias traditionnels.

Il y a également et ça m’inquiète beaucoup une perte d’empathie pour les gens qui ne croient pas à leur "vérité". Pour lui, je suis un mouton, je me suis fait avoir. Ou pire, je suis un complice d’affreux bourreaux qui ont fait tuer leurs compatriotes pour déclencher une guerre sans fin.

Reste que ma stratégie de l’affrontement direct par téléphone, bien que loin d’être arrivée à son terme, sera sans doute un échec. La confrontation à laquelle je me suis vu contraint de par l’urgence que j’ai perçu n’est sans doute pas la meilleure approche. Si vous avez eu une expérience similaire, et que vous avez réussi, ou au contraire échoué à ramener à la raison quelqu’un qui s'est laissé séduire par une théorie du complot, je serais très heureux de lire et publier vos témoignages dans les commentaires.

© Philippe Lemaire. Built using Pelican. Theme by Giulio Fidente on github.